30 octobre 2009

Tarfaya: une île perdue

A voir la situation de Tarfaya sur tous les niveaux, on dirait une île perdue entre l'océan et le désert.
J'aborderai un peu dans cet article la situation du transport de et vers Tarfaya.
Le moyen de transport le plus utilisé et qui est plus disponible est l'autocar. Des véhicules de la société SUPRATOURS desservent Tarfaya en partant de Marrakech via Agadir. Aussi, les autocars de la société CTM arrivent jusqu'à là. A part, les tarifs qui sont un peu élevés en comparaison aux autres distances du Maroc, le confort des véhicules est assez suffisant.
Mis à part, l'autocar, et si on aurait raté son départ, les grands taxis prennent la relève et profitent de la situation. Même si le prix du gasoil utilisé par ces taxis est subventionné par l'état et est moins cher qu'ailleurs, ces taxis ne sont pas soumises au régime du prix par kilomètre; elles sont soumises aux caprices des chauffeurs et à la loi de l'offre et de la demande. Pendant les périodes des fêtes, les prix sont doublés ou triplés. Par exemple, prendre un grand taxi de Tan Tan à Tarfaya, la distance est de 200 Km, demande le prix de 130,00 Dh par personne! En comparaison, on peut prendre un autocar d'Agadir vers Rabat avec le même prix et parfois moins alors que la distance est de plus de 500 Km!! De vrais arnaqueurs ces chauffeurs là!
Il faut aussi prévoir une grande gêne et un malaise parce que les grands taxis transportent, en plus du chauffeur confortablement assis dans son siège, 6 personnes entassées comme des sardines dans une boîte de conserve.
Si on veut se rendre de Tarfaya à Laâyoune, 100 Km, il faut attendre pendant une bonne heure avant que les voyageurs se rassemblent et payer 40 Dh, notez bien que les tarifs de transport ailleurs sont moins et que le gasoil est subventionné ici (1 litre de Gasoil: 4,30 Dh au Sahara et 7,30 Dh dans les autres régions). Alors, c'est quoi le problème de ces chauffeurs?
J'ai discuté avec un, je lui ai dit pourquoi ces tarifs excessifs alors que le gasoil est moins cher ici? Il m'a répondu que le problème est qu'il n'y ait pas suffisamment de travail à faire et que chaque chauffeur travaille une journée sur deux. Pas de passagers à transporter et des prix excessifs.
Le prix de transport par grand taxi au Maroc est limité à environ 12 Dh pour 30 Km dans les régions où le prix du gasoil n'est pas subventionné!
Faites le calcul et appréciez la différence et dites-moi si ces chauffeurs sont des arnaqueurs ou si je me trompe.

tarfaya_satellite_2

Posté par prof-a-Tarfaya à 21:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Tarfaya: une île perdue

  • du jamais vu

    j'ai passé qq jours à tarfaya,j'avoue que la situation est très critique. En partant de laayoun vers tarfaya, j'ai du attendre 5h pour un simple aller sans bagages.

    Posté par zunzun, 06 octobre 2010 à 19:37 | | Répondre
Nouveau commentaire